ÉPREUVES DE L'AGRÉGATION
D'ÉCONOMIE ET GESTION



Les épreuves du concours de l'agrégation d'économie et gestion sont au nombre de 6 :         
            -  3 épreuves écrites d'admissibilité (dont une dans la spécialité)
            -  3 épreuves orales d'admission (dont une dans la spécialité)


  
ÉPREUVES ÉCRITES D'ADMISSIBILITÉ :

La durée de ces 3 épreuves est de 6 heures chacune.
Hormis les outils usuels d'écriture, les matériels autorisés et nécessaires pour les épreuves (calculatrice, plan comptable, etc.) seront indiqués sur la convocation adressée aux candidats. Les copies et le papier brouillon seront fournis sur place.
En dehors du sujet, aucun autre document n'est remis aux candidats. L'usage de documents personnels n'est pas autorisé.

Deux épreuves communes :
 Économie générale (6 h., coefficient 2) : le sujet présente une problématique centrée sur l'économie générale, à traiter sous la forme d'une dissertation.
Économie d'entreprise et organisation des entreprises (6 h., coefficient 2) : le sujet présente une problématique centrée sur l'économie et l'organisation des entreprises, à traiter sous la forme d'une dissertation.

Une épreuve relevant de la spécialité choisie par le candidat :
ƒ Étude de cas spécifique à l'option choisie par le candidat (6 h., coefficient 3) : le sujet se présente sous la forme d'un document de plusieurs page, décrivant une situation d'entreprise du point de vue de la spécialité choisie par le candidat ("Gestion comptable et financière" ou "Gestion commerciale"). Il se compose de plusieurs parties indépendantes. Les problèmes posés font appel à un savoir et à un savoir-faire relevant des domaines suivants : économie et organisation de l'entreprise, management,  techniques comptables et financières, mathématiques appliquées, droit, informatique de gestion, techniques commerciales, etc.




  
ÉPREUVES ORALES D'ADMISSION :

La durée de la prestation orale du candidat est d'une heure pour chacune de ces 3 épreuves, même si leur durée de préparation n'est pas identique. Cette prestation comporte un exposé d'une durée de 40 minutes maximum, suivi d'un entretien de 20 minutes avec la commission.
Le centre organisateur met à la disposition des candidats une documentation en rapport avec les différentes épreuves orales. Les candidats sont également autorisés à utiliser une documentation personnelle. Lors de sa prestation le candidat disposera d'un rétroprojecteur.

Deux épreuves communes :
Exposé sur un thème économique, juridique et social (TEJS : préparation : 5 h, épreuve : 1 h, coefficient 3) : un sujet d'ordre général est proposé au candidat. La commission attend du candidat qu'il pose une problématique intégrant les trois dimensions du thème : économique, juridique et sociale (approche transversale indispensable), mais sans rechercher nécessairement un équilibre entre chacune de ces composantes dans la mesure où la plupart des thèmes comportent une dominante économique ou juridique ou sociale.
Étude d'un problème pratique de gestion (EPPG : préparation : 5 h, épreuve : 1 h, coefficient 2) : le sujet, commun aux deux options, porte sur l'économie et le management des organisations. Il se présente sous la forme d'une question posée au candidat en référence à un problème concret rencontré par une ou plusieurs entreprises

Une épreuve relevant de la spécialité choisie par le candidat :
Leçon sur un thème soit de "gestion commerciale", soit de "gestion comptable et financière" suivant l'option du candidat (préparation : 4 h, épreuve : 1 h, coefficient 2) : le sujet est en relation avec l'option choisie et se réfère aux programmes des classes de l'enseignement secondaires ou des classes d'enseignement post-baccalauréat. Il s'agit d'un exposé de leçon, axé principalement sur  les connaissances qui doivent être maîtrisées par le professeur pour conduire avec efficacité un enseignement dans la ou les classes indiquées par le sujet.
Le candidat doit énoncer une problématique et y répondre au moyen d'un exposé structuré, argumenté et illustré. La construction proposée par le candidat doit également mettre en évidence un processus pédagogique adapté au thème (objectifs pédagogiques poursuivis, moyens pédagogiques mis en œuvre et modalités d'évaluation adaptées à la situation posée par le sujet).